Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partagez

Omegle ou le plaisir de rencontrer un(e) total(e) inconnu(e)

Depuis quelque temps, la plateforme de messagerie en ligne Omegle est devenue populaire parmi les jeunes adolescents. Il s’agit d’une sorte de chat virtuel qui met en relation deux personnes anonymes pour discuter. Omegle permet d’avoir toutes sortes de discussions avec des personnes du monde entier.

Omegle : Son histoire 

La plateforme de chat en ligne Omegle a été fondée par Leif K-Brooks, un Américain âgé de 18 ans à l’époque. Le site a rapidement gagné un grand nombre d’utilisateurs anglophones, qui s’accroît quotidiennement.

Au départ, Omegle n’était guère plus qu’un chat textuel où des utilisateurs aléatoires pouvaient se contacter. Aux premiers jours du chat, de nombreux utilisateurs ont été attirés par l’anonymat que procure le fait de ne pas connaître le nom ou l’adresse de l’autre. Ces informations n’ont pu être obtenues qu’au cours du chat.

Un an après le début du chat textuel, le chat vidéo a été introduit sur Omegle. Les utilisateurs étaient connectés à une webcam et à un microphone et pouvaient voir le visage et entendre la voix de l’autre.

Comme Omegle ne demande pas aux utilisateurs de s’inscrire ou de vérifier leur âge, les utilisateurs inappropriés et les robots ont proliféré. Les utilisateurs ont de plus en plus souvent signalé des contenus sexuels dans les chats vidéo et des comportements inappropriés de la part d’autres membres.

En 2013, le chat vidéo « surveillé » a été introduit pour repérer les comportements inappropriés et les contenus jugés nuisibles. 

Cependant, Omegle a estimé qu’elle ne pouvait pas refuser les utilisateurs qui voulaient parler de sujets osés, et a donc ajouté une section sans modération où les utilisateurs pouvaient utiliser un langage vulgaire et regarder des émissions qui incitent à la réflexion.

Omegle : Faits importants à connaître (en bien ou mal)

Discuter avec des inconnus

Omegle est conçu spécifiquement pour encourager les utilisateurs à parler à des inconnus, soit par le biais de la fonction « chat » du site, soit en effectuant des appels vidéo vers Omegle. Bien qu’initialement anonymes, de nombreux utilisateurs choisissent de partager des informations personnelles telles que leur nom, leur âge, leur lieu de résidence, leur adresse électronique, leur numéro de téléphone et leurs identifiants de réseaux sociaux.

S’exposer à des contenus pour adultes

Le contenu pour adultes, y compris le contenu pornographique et le langage pour adultes, est très répandu sur Omegle. Les utilisateurs n’ont aucun contrôle sur ce qu’ils voient ou entendent lorsqu’ils sont mis en relation avec un étranger.

Certaines personnes, notamment des enfants et des adolescents, utilisent Omegle dans le but de participer à des conversations sexuellement explicites et à des activités sexuelles en direct.

Enregistrement des discussions

Certaines personnes choisissent d’enregistrer ou de faire des captures d’écran des discussions dans Omegle sans en informer l’autre partie ou sans son consentement. Cela signifie que les conversations en face à face sont visibles pour de nombreuses personnes. Le chat en direct représente un défi supplémentaire pour les enfants et les jeunes, qui peuvent ne pas être en mesure de modifier ou de retirer ce qu’ils disent ou font à tout moment.

Omegle : gratuit mais dangereux ?

Possibilité de rencontrer des pédophiles et des pervers ?

L’anonymat et la liberté d’utilisation d’Omegle attirent en un rien de temps les personnes malveillantes. Le site a une forte présence d’enfants et d’adolescents et est visité par des pédophiles et des pervers.

Les inquiétudes des parents peuvent être justifiées par l’absence de modération sur le site. Les enfants sont les principales cibles de la criminalité en ligne, car la vérification de l’âge n’est pas effectuée sans enregistrement.

Les jeunes enfants sont facilement influençables et peuvent facilement donner leur âge, leur nom et leur adresse à des inconnus.

  • Adulte : accessible en cliquant simplement sur confirmer ;
  • Chat modéré : une option qui n’est pas toujours efficace pour faire le tri ;
  • Chat non modéré : réservé au plus de 18 ans mais sans vérification d’âge.

Les dangers pour les enfants 

Les sites comme Omegle peuvent être très dangereux pour les enfants. Les parents ne peuvent pas savoir ce que leurs enfants font en ligne car l’application ne dispose pas de paramètres de contrôle parental.

Un autre inconvénient est que la déclaration de confidentialité recommande le signalement, mais ne fournit pas de moyen de signaler les utilisateurs ou le contenu.

Il n’y a pas de fonction de blocage et aucun moyen de couper ou de filtrer les conversations. Dans ce cas, il est possible de rencontrer des enfants mineurs sans le consentement de leurs parents.

Omegle ou Chatroulette 

Une autre alternative à Omegle utilisée en France est Chatroulette. Les deux sites de chat permettent tous de discuter en chat vidéo avec des inconnus. Chatroulette une plateforme très semblable à Omegle mais qui est beaucoup plus populaire. Elle a rapidement obtenu un soutien massif mais l’a rapidement perdu en raison d’une mauvaise modération. Toutefois, en 2020, les programmeurs se sont mis sérieusement à améliorer la plateforme et ont enfin porté leur attention sur la modération. Depuis, le site a été littéralement relancé.